Accompagner la transformation des pratiques d’élevage en France

Published by J'agis Pour nourrir demain on

Garantir le bien-être animal est l’une des priorités du Groupe Aoste et s’inscrit dans son engagement en faveur du développement durable. Le Groupe cherche à maintenir les normes les plus élevées en termes de bien-être tout au long de sa chaîne d’approvisionnement. En adoptant cet engagement, l’entreprise entend contribuer à améliorer la santé et le bien-être des animaux, tout en consolidant un modèle de production alimentaire éthique et durable, qui profite également aux agriculteurs et contribue à la protection de l’environnement.

Ainsi, le Groupe Aoste travaille depuis de nombreuses années à une sélection de ses fournisseurs en tenant compte du respect de la réglementation, de la traçabilité et de l’application des meilleures pratiques d’élevage.

Structurer et animer un protocole de bien-être animal avec les éleveurs

En 2019, Le Groupe Aoste a construit son protocole sur la base des recommandations de l’Institut de l’élevage et de sa charte des bonnes pratiques d’élevage.

En 2020, Le Groupe Aoste a travaillé avec différents partenaires pour concevoir une stratégie de bien-être animal en deux parties :

  • Un socle en amélioration continue jusqu’à 2023 qui concerne 100 % de ses fournisseurs et s’étendra à toute la gamme de production du Groupe. Le scope d’application s’étend à l’alimentation, la conduite d’élevage, le logement, la conduite sanitaire, le transport et l’abattage. Aujourd’hui, 100 % des partenaires ont déjà signé et le Groupe amplifie progressivement sa politique d’audit afin de s’assurer de sa bonne mise en œuvre : 60 % d’audits seront réalisés auprès des abattoirs d’ici à 2023. De plus, le Groupe fera intervenir dans son protocole des procédures de sélection des fournisseurs de viandes et de produits carnés, auxquels ceux-ci devront adhérer.
  • Une stratégie “cible” sera conçue avec un groupe d’une dizaine d’éleveurs pilotes, volontaires, issus d’une des plus grandes coopératives françaises, pour « aller le plus loin possible » afin d’inventer et de mettre en œuvre collectivement l’élevage porcin des vingt prochaines années. Le bien-être animal sera un chantier majeur en expérimentant des dispositifs pragmatiques en traitant des sujets comme la contention des truies, la mise en place d’accès extérieurs… mais aussi un travail important sur tous les autres sujets environnementaux de neutralité carbone.

Les travaux réalisés permettront de sélectionner les meilleures pratiques issues des fermes pilotes, et d’étudier leurs conditions de déploiement notamment sur le plan économique. Les résultats seront partagés avec la filière et viendront enrichir la démarche de progrés de notre protocole socle.

Voir le programme complet RSE du Groupe Aoste : www.j-agis-pour-nourrir-demain.fr