Arterris ouvre sa première enseigne Marché Occitan

Ce 19 mai, le groupe coopératif d’agriculteurs Arterris ouvrait les portes de son tout premier magasin « MO » Marché Occitan à Balma (Haute-Garonne) en lieu et place de sa boutique Larroque. Cette inauguration s’inscrit dans la continuité du lancement du site marchand marcheoccitan.fr en novembre dernier et illustre la volonté de développement des pôles agroalimentaire et distribution du groupe.

Ce nouveau concept de boutique de proximité favorisant les circuits-courts sera ensuite étendu, suite au transfert d’enseigne progressif des magasins Larroque et Les Fermiers occitans, avec pour objectif l’ouverture d’une vingtaine d’enseignes d’ici 5 ans.

MO : un concentré d’Occitanie au sein d’une enseigne unique

La Direction du groupe Arterris affiche des ambitions fortes pour ses 3 pôles d’activité et notamment celui de la distribution grand public. Ainsi, la coopérative a lancé sa marque enseigne « MO » Marché Occitan en novembre dernier. D’abord en e-commerce, ce concept de boutique de proximité vient de se matérialiser par l’ouverture de la première boutique physique implantée à Balma, en périphérie de Toulouse.

Située à proximité d’un centre urbain et sur un lieu de passage facilement accessible près du périphérique toulousain, l’emplacement de cette première enseigne est stratégique et répond au positionnement de son concept qui joue à plein sur la quotidienneté, la praticité, tout en amenant une véritable expérience en magasin.

La boutique MO se substitue à l’ancienne boutique Larroque, marque historique de la coopérative positionnée essentiellement sur le canard gras et la volaille, en proposant une offre de produits plus diversifiée couvrant l’ensemble des métiers de bouche (boucherie, épicerie sucrée, salée, légumes, crèmerie, rôtisserie, etc.).

Plus de 500 références sont proposées (300 en frais et 200 produits ambiants), dont 70% de produits issus des productions de la coopérative, et 30% de produits provenant de fournisseurs partenaires locaux. L’enseigne propose une gamme permanente et une gamme adaptée en fonction de la saisonnalité.

Le parcours client de l’ancienne boutique Larroque a été entièrement repensé à travers la mise en place de la vente en libre-service. Une partie traiteur traditionnelle a toutefois été conservée pour proposer de la vente assistée (conseils et idées recettes) aux consommateurs, ainsi que des dégustations spontanées.

« L’idée de ce nouveau concept de magasin est de concentrer au même endroit tout ce dont les consommateurs ont besoin au quotidien afin de devenir la boutique de proximité où l’on vient faire ses courses. Outre les produits locaux de la coopérative, on y trouve des produis innovants comme notre foie gras aux griottes ou encore notre cassoulet frais traiteur, produits dans notre atelier de Montauban », affirme Bruno Theillac, Directeur opérationnel sur le pôle distribution du groupe Arterris.

Une relation sans intermédiaire avec les producteurs occitans

La coopérative met un point d’honneur à favoriser le circuit-court en proposant des produits de qualité au prix le plus juste, tout en assurant une rémunération équitable des producteurs. Les conditions d’élevage et l’origine des ingrédients sont soigneusement contrôlés.

En effet, MO a pour vocation d’offrir des débouchés aux producteurs locaux. Ainsi, on retrouve par exemple au sein de l’enseigne les fromages de la fromagerie Marzac à Revel (31), des produits confectionnés de manière artisanale dont le lait provient de producteurs situés au cœur de l’Occitanie. Côté boucherie, les bêtes des producteurs Arterris sont valorisées à travers un partenariat avec le comptoir Appameens des viandes à Pamiers.

Un concept amené à se développer

Le site marchand MO a représenté un premier virage dans la diversification de l’activité de la coopérative. « Les résultats du site ont largement dépassé nos ambitions, avec près de 50 000 visites et plus de 90 000€ de CA réalisés depuis novembre, ce qui nous a permis de tester le concept et les produits avant de les proposer désormais dans le magasin MO physique », explique Laura Trova, Responsable Marketing et offres boutiques d’Arterris. Les ventes ont été réparties de manière équitable entre le click and collect et la livraison à domicile (essentiellement issue de régions extérieures à l’Occitanie), ce qui ouvre des perspectives de développement potentielles au niveau national et même international.

L’ouverture de la première enseigne à Balma va désormais permettre de valider cette approche. La coopérative ambitionne de réaliser un chiffre d’affaires prévisionnel d’1,5 millions la première année. Par la suite, Arterris projette de remplacer peu à peu les autres enseignes Larroque et Les Fermiers Occitans, avec pour objectif une vingtaine de magasins MO d’ici 5 ans, développés en propre ou en franchise selon les opportunités rencontrées.