Arterris ouvre une nouvelle boutique MO Marché Occitan à Toulouse

Six mois après l’ouverture de sa première enseigne à Balma (Haute-Garonne), le groupe coopératif d’agriculteurs Arterris poursuit son déploiement dans la région et ouvre ce jeudi 18 novembre les portes de son second magasin « MO » Marché Occitan. Pour le plus grand bonheur des citadins, l’enseigne prend ses quartiers dans Toulouse, à Borderouge.

A travers cette nouvelle ouverture, la coopérative confirme son ambition de démocratiser la distribution en circuits-courts et effectue un pas de plus vers son objectif d’ouverture d’une vingtaine d’enseignes « MO » d’ici à 5 ans.

Un premier essai transformé avec l’enseigne de Balma

D’abord boutique en ligne, le concept de magasin de proximité « MO » Marché Occitan a ensuite été décliné à travers l’ouverture d’une première boutique physique implantée à Balma, en périphérie de Toulouse. Cette ouverture a été une réussite, en effet le magasin enregistre déjà une hausse de la fréquentation de 36% par rapport à l’enseigne Larroque qu’elle remplace.

Les magasins MO couvrent l’ensemble des métiers de bouche (boucherie, épicerie sucrée, salée, légumes, crèmerie, rôtisserie, etc.) et proposent plus de 500 références, dont 70% sont issus de productions de la coopérative, et 30% de fournisseurs partenaires locaux.
Les best sellers de l’enseigne sont essentiellement des produits frais et carnés (volailles, foie gras mi-cuit, magret de canard, saucisse fraîche de porc & canard, steak haché de bœuf et entrecôte) ainsi que le saumon fumé.

Arterris poursuit son maillage à travers l’ouverture d’une enseigne à Toulouse Borderouge

Tout comme la boutique « MO » de Balma, l’enseigne de Borderouge se substitue à l’ancienne boutique Larroque, marque de la coopérative historiquement positionnée essentiellement sur le canard gras et la volaille. Le magasin a été entièrement repensé, à travers un mobilier qui reflète l’aspect authentique et typique des produits, tout comme le parcours client qui a été revu et fluidifié.

L’offre de produits de l’épicerie sucrée et salée a été renforcée dans le magasin de Borderouge. L’enseigne valorise les productions très locales et travaille étroitement avec des entreprises de la région (gamme de thés et infusions des Infuthés et de la Maison de la Violette, gamme de truffes et de champignons secs cueillis autour de la région toulousaine, etc.). Ce point de vente diversifie également son offre à travers un rayon liquide, et notamment la mise en place d’un partenariat avec le Vignoble de Gayrel basé dans le Tarn et adhérent de la coopérative Arterris.