Arterris structure sa démarche RSE

Depuis sa création, le développement durable et la RSE font partie intégrante de l’ADN de la coopérative d’agriculteurs Arterris. Consciente de ce que lui apporte la Terre, elle met un point d’honneur à la préserver pour assurer la durabilité des ressources. Anne-Laure Millet est ainsi nommée en qualité de Responsable RSE pour structurer cette stratégie et animer un réseau de référents RSE issus de toutes les entités du groupe, de toutes les fonctions et de tout le territoire Arterris. Ce réseau, appelé ART’ (Arterris Responsable de son Territoire), a pour mission d’identifier les futurs enjeux et de mettre en œuvre, ou inciter au déploiement d’actions concrètes.

Une stratégie ambitieuse pour nourrir les Hommes aujourd’hui et demain

La démarche RSE de la coopérative Arterris repose sur 5 piliers et 22 enjeux, qui se traduisent concrètement en objectifs à atteindre sous 3 ans. Le premier d’entre eux est le pilier économique visant à créer de la valeur pérenne. Pour cela, Arterris s’engage, par exemple, à sécuriser les exploitations de ses adhérents et à les accompagner pour appréhender au mieux les aléas climatiques. Arterris a ainsi négocié une assurance multirisques climatiques (couverture mieux adaptée aux besoins, plus large et avec une tarification plus attractive) dont presque 400 exploitations ont bénéficié sur cet exercice. De la même façon, Arterris a joué son rôle de coopérative, et a pu négocier des prêts de trésorerie, permettant de financer les intrants de campagne à des taux très favorables pour les agriculteurs.

Le second pilier, dédié à l’environnement, consiste à soutenir et participer aux solutions favorisant une Agriculture et un système Agroalimentaire durables et innovants. L’un des enjeux concrets pour Arterris est de contribuer à l’anti gaspillage et à minimiser les déchets. Partant du constat édifiant qu’aujourd’hui, des tonnes de nourriture et d’emballages sont perdues tout au long de la chaîne alimentaire, Arterris a adhéré au programme « Too good to go ». Ce mouvement qui rassemble plus de 75 000 professionnels partenaires vise à collecter les invendus et à les redistribuer sous forme de paniers. 5 des magasins (Larroque, Marché Occitan et Frais d’Ici) de la coopérative sont engagés dans cette démarche à date, et la coopérative en vise 8 d’ici 2023. Plus de 2 100 paniers ont ainsi pu être redistribués. Pour aller plus loin, Arterris vient de s’engager aux côtés de la Banque Alimentaire 31. Dans le cadre de son engagement de promouvoir le bien-être au travail de ses collaborateurs, Arterris vient de lancer un challenge sportif au profit de la Banque Alimentaire avec à la clé, l’offre de denrées alimentaires de qualité (riz et pâtes) via sa marque De Vous à Nous. Dans la continuité, un contrat de partenariat avec La Banque Alimentaire, se construit beaucoup plus largement (collecte des denrées non vendues, insertion professionnelle, etc).

Soucieuse de montrer à ses adhérents que l’engagement RSE peut se traduire par des actions simples et concrètes au quotidien, la coopérative a par ailleurs proposé à des agriculteurs de participer au test du S.L.I.P.S. (Sensibilisation Ludique à l’Importance de la Protection des Sols), qui consiste à enterrer des slips en coton bio pour évaluer la santé du sol. Selon le niveau et la vitesse de dégradation du slip, il donne des indications sur la fertilité du sol et l’ambiance dans laquelle les racines travaillent. Cette expérience a été concluante et reconduite sur cette année. Ce sont plus de 140 slips qui ont été enterrés dans les parcelles viticoles et maraichères des adhérents Arterris.

Sur le volet social, Arterris s’engage à renforcer et dynamiser son Capital Humain en s’assurant notamment de la diversité à tous les niveaux de l’entreprise. Le groupe présente par exemple une parfaite équité au sein de son Comité Exécutif (50% de femmes/50% d’hommes) et par ailleurs sur l’ensemble de ses filiales, le Groupe Arterris affiche des index égalité F/H qui se situent entre 89/100 et 93/100.

Dans le pilier sociétal, on retrouve notamment des actions visant à accompagner les nouvelles générations d’agriculteurs à travers des formations « Atout Jeunes ».

Enfin, le pilier dédié à la Gouvernance vise à s’assurer d’un maillage territorial et institutionnel, à travers l’organisation de comités de région créés afin d’être au plus près des agriculteurs.

Une démarche structurée et collaborative

Depuis Avril 2021, le Groupe s’est doté d’un Responsable RSE, en nommant Anne-Laure Millet à ce poste.

Anne-Laure Millet, 47 ans, a rejoint le Groupe il y a 7 ans. Tout d’abord, en tant que Crédit Manager Groupe pendant 4 ans, puis comme Responsable de la Compliance, du Contrôle et de l’Audit internes.

Cette petite-fille d’agriculteurs a à cœur d’engager des actions concrètes et pragmatiques, mais aussi de fédérer l’ensemble des salariés du groupe (les « collabor’Acteurs ») et des parties prenantes de la coopérative autour de cette démarche.

« Notre démarche repose sur le bon sens paysan : des actes plus que des paroles ! Ma mission est de capitaliser sur le travail déjà effectué ces nombreuses années par mes collègues, de coordonner et valoriser ces actions. Afin que chaque collaborateur se sente concerné il faut rendre les choses simples et accessibles, et s’appuyer sur un réseau d’ambassadeurs », affirme Anne-Laure Millet, convaincue que le sens est individuel mais la valeur collective.

Pour Arterris, la RSE se co-construit et doit rassembler sur des valeurs et un sens commun. Cette vision portée au plus haut de l’organisation, par le Président, Jean François NAUDI, le Directeur Général, Christian Reclus et l’ensemble des membres du Comité Exécutif, permet d’impulser la RSE de la stratégie à la conduite des affaires au quotidien.