Échanges sur la stratégie RSE de Savéol

Échanges sur la stratégie RSE de Savéol avec Cathy Hetet, Directrice Qualité Sécurité Environnement et Sylvain le Coz, Animateur Qualité Environnement Amont.

Leur mission chez Savéol est d’animer la démarche qualité produit et aussi d’animer les démarches qualités, sécurités environnement à la fois sur l’amont chez les adhérents et sur les différents sites de Savéol.

Aujourd’hui quelle est la stratégie RSE de Savéol ? Quels types d’actions et quelles opérations sont mises en place ?

Cathy Hetet : au niveau des producteurs, nous avons toujours travaillé avec nos adhérents et le conseil d’administration pour que nos produits soient sains, sûrs et bons.

Au niveau de la sécurité des aliments, nous avons créé une démarche, en 1998, axée sur les analyses de résidus phytosanitaires de façon à certifier les pratiques culturales des producteurs.

À l’époque déjà la protection biologique des cultures était obligatoire, chaque adhérent devait introduire une quantité d’insectes au sein de sa serre.

Il fallait que nous fassions connaître ces bonnes pratiques, la meilleure façon a été de faire certifier les exploitations.

On a commencé par une démarche privée puis, petit à petit, nous avons opté pour des démarches plus officielles.

La dernière démarche mise en place est la démarche HVE (Haute Valeur Environnementale).

Sylvain le Coz : en tomates 100% des exploitations sont HVE, et en fraises 70%. La différence est liée aux fonciers disponibles et aux tailles des exploitations.

Sur le chapitre déchets, nous avons une gestion collective depuis plus de 20 ans, qu’il s’agisse des déchets de plants (un plan peu faire entre 15 et 17 mètres) ou du paillage au sol qui est en plastique.

Des prestataires locaux viennent récupérer ceux-ci et cela permet de continuer à faire de la serre une structure qui s’intègre bien dans le paysage.

Cathy Hetet : ces dernières années nous avons développé une gamme sans pesticide afin de répondre à une attente sociétale forte.

Quand nous recevions des visiteurs ils disaient toujours « nous on aimerait bien pouvoir acheter des produits sans pesticides, pourquoi vous ne le dîtes pas plus ? ».

L’équipe marketing a alors souhaité mettre en place une démarche, ce qui a abouti à la démarche sans pesticide.

Elle garantit que les producteurs ne traitent pas pendant les deux mois de pousse et elle garantit un résultat. Celle-ci est reconnue par un cabinet qui s’appelle Certis.

Cette gamme est d’ailleurs présentée dans des emballages 100 % carton.