« Ensemble, cultivons l’avenir », le RSE est inscrit dans l’ADN coopératif du Groupe Arterris

L’engagement dans un modèle durable et équitable est inscrit dans l’ADN coopératif du Groupe Arterris et son ancrage territorial. La Responsabilité sociétale d’entreprise (RSE) participe pleinement de la stratégie globale d’Arterris, pour créer de la valeur partagée avec l’ensemble du territoire.

« Nous avons la volonté de structurer davantage notre stratégie RSE et de l’inscrire dans notre organisation. Pour cela nous avons créé un réseau de référents RSE, répartis dans toutes les entités du Groupe qui a pour mission d’identifier les futurs enjeux et de mettre en œuvre des actions concrètes. Ce réseau nommé ART’ est animé par Anne-Laure Millet, Responsable RSE. » explique Christian Reclus, Directeur Général du Groupe Arterris.

Ambition et pragmatisme

Pour Arterris, la RSE constitue un élément central de la stratégie économique. Le développement durable est en effet indissociable du travail quotidien et de la performance globale. Il constitue le cœur de leur raison d’être, autour de ce credo : « Ensemble, cultivons l’avenir ».

Le Groupe a la conviction que, en agriculture, la réussite n’a de valeur que dans la durée. Pour cela, il faut préserver la nature et la terre qui constituent notre richesse, respecter le travail noble des femmes et des hommes qui la cultivent pour nourrir sainement le plus grand nombre et créer de la valeur pour toutes nos parties prenantes sur le territoire.

C’est ce que Arterris cherche à faire et à améliorer au travers d’une démarche RSE ambitieuse, collective et pragmatique, basée avant tout sur les actes.

Écouter toutes les parties prenantes

Pour cela, le Groupe a déterminé les thématiques prioritaires de la RSE sur lesquelles il souhaitait engager sur les 5 piliers, économique, environnemental, social, sociétal et gouvernance. Il y ont associé des actions à mettre en œuvre et des indicateurs de suivi permettant de mesurer l’avancement de leurs engagements.

L’objectif est de développer un modèle économique performant, viable et équitable, à l’impact positif sur le territoire, la société et la planète. Un modèle responsable qui réponde aux attentes multiples de toutes les parties prenantes : adhérents en recherche de pérennité et de performance financière ; clients ; fournisseurs ; collaborateurs qui souhaitent travailler dans un Groupe qui fait de la sécurité et de la qualité de vie au travail une priorité ; consommateurs, citoyens de plus en plus attentifs à la qualité et à l’impact social et environnemental de leur alimentation.

Le réseau ART’, Arterris responsable de son territoire

La démarche RSE d’Arterris intègre pleinement les collaborateurs du Groupe : depuis début 2020, une vingtaine d’entre eux a commencé un travail collectif pour partager leurs réflexions sur différentes thématiques.

En septembre 2021, le lancement officiel du réseau ART’ vient renforcer cette initiative. Ce réseau a pour mission d’identifier les enjeux, les sujets et la manière de les intégrer au sein des métiers, et de les présenter au Comité Exécutif et au Conseil d’Administration.

Pour les enjeux validés, le réseau définit des indicateurs sur 3 ans, s’assure de leur prise en compte et suit les résultats, pour les remonter annuellement au Comex ainsi qu’à l’OTI (organisme tiers indépendant) chargé d’auditer annuellement la pertinence de notre démarche RSE et d’évaluer la justesse des résultats de nos indicateurs.

Une organisation performante

Afin d’avancer de manière cohérente et équilibrée sur tous ces enjeux, Arterris a inscrit cette démarche RSE dans un cadre clair, porté par les instances dirigeantes du Groupe. L’exercice écoulé a vu la mise en place d’une nouvelle équipe de gouvernance RSE représentative de nos métiers et notre territoire.

Soutenue par la Présidence et la Direction Générale, elle construit une vision RSE intégrée à la stratégie globale. Ainsi structurée et organisée, la RSE fait pleinement partie du modèle économique d’Arterris, et agit comme un outil permettant sa transformation. La publication de ce premier rapport intégré, alors que le Groupe n’y est pas tenu d’un point de vue réglementaire, est la conséquence logique de cette stratégie RSE volontariste.