Famille Michaud Apiculteurs, une entreprise familiale pour toujours !

C’est une photo de Yves Michaud, le fondateur de Famille Michaud Apiculteurs, qui nous accueille à l’entrée des locaux de Gan, près de Jurançon, pour notre immersion au sein de l’entreprise.

Yves Michaud était ingénieur chimiste de formation et avait fait ses études au Canada. En rentrant en France, achetant une maison située sur les coteaux de Jurançon, il y trouva 3 ruches au fond du jardin. Il se prit alors de passion pour les abeilles et abandonna la chimie pour l’apiculture. Très rapidement, il se professionnalisa et inventa des nouvelles méthodes de production, comme le déplacement des ruches au grès des floraisons (transhumance) ou l’invention d’une machine dénommée « la picoteuse » afin d’extraire des miels difficiles à récolter.

C’est Bernard Michaud, fils d’Yves, qui a ensuite dirigé l’entreprise dans les années 60, avant de la céder à son propre fils, Vincent Michaud, en 1991. Ce dernier a repris la société après un parcours en GMS (il a été le plus jeune directeur de l’histoire d’Auchan) et a su adapter le modèle de l’entreprise familiale traditionnelle à celui requis par le développement de la grande distribution.

Innovant et curieux, il a ouvert la commercialisation des miels à de nouveaux canaux de distribution comme l’hôtellerie ou les magasins bio et développé de nouveaux concepts produits comme le doseur en plastique souple avec valve siliconée, qui a obtenu l’oscar de l’emballage.

Aujourd’hui, Marie nous relate deux de ses combats au quotidien pour affirmer la qualité et l’authenticité des miels de Famille Michaud Apiculteurs face à la défiance des consommateurs sur les « faux miels » ou les miels étrangers comme ceux provenant de Chine.

En effet, avec le sort des abeilles qui est depuis de nombreuses années incertain et entraine une forte baisse des récoltes de miels en France, il n’est plus possible de se contenter uniquement d’une production 100% française.

La production nationale de miel varie entre 10 000 T et 25 000 T en fonction des années, alors que la demande est de près de 50 000 tonnes ; il est donc nécessaire pour les marques nationales de s’approvisionner également dans certains pays étrangers.

Selon Marie :  » Les abeilles étant présentes sur toute la surface de la planète, nous allons sourcer du miel sur des territoires nombreux et variés ; ce n’est pas du tout un désavantage, car il existe des floraisons d’exception et des terroirs préservés de toute pollution dans bien d’autres pays que la France. En Espagne par exemple, l’oranger et le citronnier sont des floraisons d’exception comme les champs de lavande dans le sud de la France. Et, de plus, cela nous permet de proposer de nombreuses variétés de miels à nos consommateurs car en France, on trouve essentiellement des miels de colza, tournesol, acacia, bruyère, lavande et châtaignier et en allant sur d’autres territoires, nous pouvons proposer de nombreux autres miels de très haute qualité. »

Famille Michaud Apiculteurs va donc, pour ses différentes marques (Lune de Miel®, La Ruche aux Délices®, MIEL l’Apiculteur®,…) chercher ses différents miels dans des territoires préservés de toute source de pollution et de pesticides, comme la Cordillère des Andes en Argentine. Ces régions dans lesquelles les abeilles vivent bien permettent des productions de miels abondantes et de très bonne qualité. Et de fait, l’entreprise exclut toute importation de régions qui ne correspondraient pas à son cahier des charges très strict relatif à la qualité et l’authenticité des miels.

Le second combat est celui mené contre les « faux miels » comme nous le relate Marie : « Le miel est un des 10 produits les plus fraudés dans le monde ! De nombreux miels proposés aux consommateurs ne respectent pas toutes les règles de conformité, comme ceux proposés parfois en bord de route ou dans certains marchés. Selon une étude d’un cabinet indépendant menée en 2017, 47% des miels vendus dans des circuits de distribution hors GMS (circuits courts) n’étaient pas conformes ! Famille Michaud Apiculteurs garantit, par des sélections très strictes des producteurs et grâce à un laboratoire d’analyse unique en France, des miels dont l’origine florale et l’origine géographique sont certifiées, nous pouvons même indiquer quel est l’apiculteur derrière chaque pot de miel. »

Le miel a la particularité d’être commercialisé sans aucune transformation, c’est un produit 100% naturel et la GMS demande de nombreuses certifications exigeantes. Marie confirme : « Depuis 100 ans, nous donnons toujours satisfaction à nos clients et nos consommateurs car jamais aucun scandale ne pourra venir de nos miels. Acheter dans la grande distribution est la garantie de déguster le meilleur des miels, dont la qualité est garantie par des analyses ! »

Pour conclure nos échanges, nous demandons à Marie quel est son miel préféré ?! « Sans hésitation, le miel de lavande de Provence ! Il est crémeux et persistant en bouche ! En second, c’est le miel d’oranger d’Espagne. Comme le vin, chaque consommateur a ses préférences en miel et il en existe des centaines donc tout le monde peut être satisfait ! »

Lire l’article Rencontre avec Romain Bonetti, Apiculteur Famille Michaud