Interview de Lucie Bontron, Maître Pastier chez Alpina Savoie

Published by J'agis Pour nourrir demain on

Maître Pastier chez Alpina Savoie depuis 2018, Lucie Bontron est la garante du savoir-faire et des procédés de fabrication, transmis avec passion depuis 177 ans. Ce métier qu’elle aime tant et qui ne s’enseigne pas sur les bancs de l’école, elle l’a appris de son prédécesseur Joseph et lui permet, à son tour, de veiller au respect et à l’amélioration des produits du fleuron savoyard. Lucie Bontron livre aujourd’hui quelques-uns de ses secrets de Maître Pastier…

Lucie, en quoi consiste votre métier de Maître Pastier ?

Mon rôle est de préserver et d’assurer la bonne transmission des savoir-faire Alpina Savoie et de garantir des produits de grande qualité. Pour fabriquer des pâtes, il suffit de mélanger de la semoule de blé dur et de l’eau. Fabriquer de bonnes pâtes nécessite un tour de main, une expertise… Et de bonnes matières premières !

Alpina Savoie bénéficie de son savoir-faire historique de meunerie et sait sélectionner les meilleurs blés français qui fourniront une semoule de grande qualité… Permettant ainsi d’obtenir des pâtes délicieuses ! J’ai également un rôle de développement, j’imagine les formes, les recettes, les alliances qui nous permettront d’innover avec de nouveaux produits.

Au quotidien, je suis présente sur l’ensemble des lignes de fabrication, pour m’assurer que tout fonctionne bien. C’est un vrai travail d’équipe effectué avec tous les collaborateurs qui nous assure d’obtenir des pâtes d’une grande qualité, à la hauteur des attentes des consommateurs en matière de goût et de texture.

Pourquoi avoir un Maître Pastier ?

Mon rôle en tant que Maître Pastier est de permettre à l’entreprise de préserver ce précieux patrimoine en vie et de le faire évoluer avec son temps. Dans ce métier, la transmission est clé.

Avec 177 ans d’expérience, nous avons une vision globale du marché et une maîtrise de nos produits qui nous permettent de proposer des produits innovants et pertinentes.

Bien évidemment, je ne suis pas la seule détentrice des savoir-faire de la marque et j’ai la chance de travailler aux côtés de nombreux employés de fabrication qui sont en poste depuis plusieurs dizaines d’années.

Véritables mémoires vivantes de l’entreprise, j’aime échanger régulièrement avec ces personnes qui jouent un rôle essentiel dans la garantie de la qualité des produits.

Pourquoi avoir décidé de travailler avec Alpina Savoie ?

Après avoir fait une école d’ingénieur, j’ai effectué mon stage de fin d’études chez Alpina Savoie, dans plusieurs services allant de la fabrication au conditionnement. À l’issue de ce stage, j’ai eu la possibilité de rester au sein d’Alpina Savoie.

Les valeurs de l’entreprise et l’emblème qu’elle représente dans la région m’attiraient, j’ai donc sauté le pas pour évoluer aux côtés de Joseph, l’ancien Maître Pastier qui s’approchait de la retraite.

C’est Joseph Policastro, l’ancien Maître Pastier, qui m’a fait découvrir ce métier, qui n’est pas enseigné sur les bancs de l’école. C’est sur le terrain qu’il m’a transmis ses connaissances, son savoir-faire et ses valeurs.

Au-delà d’un métier, Joseph Policastro m’a inculqué une passion, une fierté de faire ce beau métier et plus de 40 ans d’expérience au sein de l’entreprise.

Dans quels critères réside l’excellence d’Alpina Savoie selon vous ?

Les savoir-faire de la marque sont pour moi des atouts majeurs. Nous sommes constamment en quête de la perfection, pour toujours proposer des produits de haute qualité.

Ce que j’adore chez Alpina Savoie, c’est notre capacité d’adaptation, cette habilité à employer des outils de production modernes pour magnifier nos processus de fabrication traditionnelle afin de servir la gourmandise des consommateurs.

Toutes les pâtes Alpina Savoie sont fabriquées avec des moules en bronze qui donnent une texture rugueuse à nos pâtes, leur permettant de bien accrocher les sauces pour une meilleure dégustation et toujours plus de gourmandise.

Nos pâtes sont séchées lentement à basse température pour préserver la saveur du produit et les qualités nutritionnelles du blé.

L’excellence d’Alpina Savoie réside également dans le travail de sélection des matières premières : pour nos gammes grand public, 100 % des blés sont français et de grande qualité grâce à une vraie proximité avec les agriculteurs partenaires.

Chez Alpina Savoie, nous possédons l’un des cinq derniers moulins de blé dur français : ainsi, nous assurons la transformation de ces blés en semoule dans notre propre moulin.

Enfin, Alpina Savoie reste une entreprise à taille humaine. En grandissant, elle a su garder et développer ses engagements : la qualité, le respect de l’environnement, des ressources naturelles. Toutes ces valeurs me sont chères et c’est une fierté d’y contribuer tous les jours.

Comment se déroule la journée typique du Maître Pastier ?

Tous les matins, je me rends sur les différentes lignes de fabrication, pour vérifier que tout fonctionne parfaitement. Je travaille également au quotidien avec les équipes pour améliorer en permanence nos process de fabrication. Chaque journée est différente, c’est exaltant !

En seconde partie de journée, j’avance sur des projets à plus long terme, en recherche et développement de nouveaux produits et sur des essais industriels. Pour continuer à séduire les Français, nous devons régulièrement nous renouveler pour leur proposer des produits pertinents avec leurs attentes et leurs besoins.

Qu’est-ce qui fait un bon Maître Pastier ?

Je pense que la première qualité du Maître Pastier, c’est l’adaptabilité et la polyvalence.

Nous travaillons avec un produit vivant. D’une année sur l’autre et en fonction des conditions climatiques, les caractéristiques des blés récoltés varient.

Sur le terrain, nous devons adapter nos processus de fabrication en fonction de ces variations. Je dois ainsi remettre mes connaissances en question régulièrement, pour ne pas rester sur mes acquis et obtenir le meilleur de toutes les matières premières.

Pour finir, je dirais que la patience est un atout très important. Le développement et la fabrication des pâtes demandent du temps. Pour obtenir des produits parfaits, nous expérimentons aussi longtemps que nécessaire. C’est cette quête de la perfection qui nous prend le plus de temps mais qui fait également notre plus grande fierté.

Que pensez-vous apporter de différent au poste ?

Tout d’abord ma jeunesse, ma vision nouvelle du métier et du secteur !

Je m’appuie sur l’enseignement reçu et j’y apporte ma touche ! Dans une industrie agroalimentaire plutôt masculine, je pense qu’être une femme apporte également une force complémentaire à celle de tous mes collègues hommes.

Je mets la communication humaine au cœur de mon travail, j’échange beaucoup avec les collaborateurs pour m’assurer que chacun bénéficie d’un environnement de travail optimal.

Ma rigueur est une force également, c’est cet attachement aux détails qui me fait avancer au quotidien. Qualité et esthétisme ne vont pas l’une sans l’autre.

C’est cette exigence et cette discipline qui nous permettent de proposer des produits fidèles à Alpina Savoie en goût et en texture, en phase avec les attentes de nos consommateurs.