La réduction de l’usage du plastique est une priorité de Fleury Michon

Chez Fleury Michon, l’environnement est un axe RSE du projet d’entreprise dans une démarche de limitation de l’empreinte environnementale. Il se divise en deux grands objectifs :
  • Réduire l’impact environnementale des usines
  • Réduire l’usage du plastique

Sur ce deuxième volet, Fleury Michon est parvenu a baissé de 6 000 tonnes ses emballages depuis 10 ans notamment par l’utilisation de plus de matière recyclée.

En investissant plus de 6 millions d’euros, Fleury Michon a conçu une ligne optimisée pour produire ses barquettes en bois. En 2020, le lancement des barquettes en bois a permis une économie de 84% de plastique, soit une réduction de 73 tonnes. Ces emballages sont issus à 100% de peupliers français labellisés qui s’accompagnent d’une démarche de reboisement. Ainsi, pour un arbre coupé, un arbre est planté.

La campagne #DansLeBonSens valorise également les actions en faveur de l’environnement. Le lancement des barquettes bois a été mis en avant en étant le premier contenu de cette campagne de communication : Preuve N°1 Dans Le Bon Sens.

De plus, les équipes ont revues leur process sécurité-qualité pour proposer des contenants en verre pour les cassolettes, dont certaines signées Joël Robuchon. Ce travail d’évolution d’emballage est le fruit d’un partenariat innovant avec Verallia.

L’entreprise a ajouté 12% d’emballages recyclables sur le marché en 2020. En avril 2021, l’entreprise a lancé le Jambon Bio & responsable avec un pack ayant 60% de plastique en moins. En traiteur de la mer également, une réduction de 34% du poids plastique dans les barquettes de surimi a été opéré depuis 2010.

Les efforts en termes d’emballage sont donc une nécessité sur tous les produits Fleury Michon.