La ressource en eau : une gestion raisonnée par Volvic

Parce que chaque goutte d’eau est précieuse, la Société des Eaux de Volvic a investi sur son site d’embouteillage pour améliorer ses modes opératoires et ses installations.

Ses prélèvements baissent régulièrement depuis 2017. Entre 2017 et 2022, 390 millions de litres ont été économisés pour des ventes stables

L’entreprise poursuit ses efforts pour continuer de réduire sa consommation d’eau. L’ensemble des collaborateurs est sensibilisé et encouragé à suggérer des plans d’actions d’économies tout au long du process d’embouteillage.

Les engagements de Volvic pour le futur

Après s’être engagés de façon volontaire depuis plusieurs années, Volvic a entériné avec les services de l’Etat une baisse de leur autorisation annuelle de prélèvements de 10 % dès 2022.

D’autre part, afin de participer à l’effort collectif en cas d’alerte sécheresse, la marque prend des mesures spécifiques de réduction de prélèvements.

Avec le projet Re-Use, Vovic a décidé d’aller encore plus loin. L’entreprise démarré au printemps 2021 un projet pilote de traitement et de recyclage des eaux usées au sein du site d’embouteillage.

L’objectif : créer une boucle fermée en traitant, sécurisant et ré-utilisant l’eau issue du site de production pour d’autres usages internes comme par exemple le nettoyage des lignes.

La cible est de démarrer l’installation industrielle en 2025, sous réserve de la réussite opérationnelle projet.