« Les démarches d’éco-conception sont au cœur de notre vision d’entreprise, nos équipes s’impliquent fortement pour rendre nos emballages plus vertueux » : Lucas Montanvert, Alpina Savoie

Lucas Montanvert, Technicien méthodes chez Alpina Savoie, pourriez-vous nous présenter votre parcours et votre rôle au sein de la société Alpina Savoie ?

J’ai un DUT en Génie du Conditionnement et de l’emballage. C’est une formation globale sur le monde de l’emballage, que ce soit sur l’emballage industriel, alimentaire, cosmétique… et cela comprend de la conception, de l’étude des matériaux, du design, du marketing et de la logistique.

J’ai ensuite fait une licence professionnelle en Logistique et Amélioration industrielle en alternance chez un équipementier automobile. Suite à cette année d’alternance, j’ai ensuite travaillé pendant 9 ans dans cette entreprise en tant que technicien méthodes centrales sur la partie conditionnement. J’avais entre autres en charge la définition de tous les systèmes d’emballages de l’entreprise pour les livraisons aux clients.

En janvier 2020, j’ai rejoint Alpina Savoie en tant que technicien méthode de conditionnement avec pour mission de contribuer à l’amélioration industrielle et à la création technique pour les machines d’emballages. Je suis rattaché au pôle Process, Méthodes et R&D.

J’ai également en charge la partie R&D packaging et je gère notamment la veille sur l’innovation emballages et le développement de nouveaux matériaux.
Mon rôle est d’étudier comment les implémenter chez Alpina Savoie.

Contrairement à mes précédents postes, je travaille directement sur l’emballage de produits de consommation qui se retrouvent dans les rayons de la distribution.

J’ai ainsi vraiment l’impression de faire un travail utile et responsable au profit des consommateurs !

Pourriez-vous me donner les grandes lignes de votre stratégie emballage chez Alpina Savoie ?

La stratégie emballage de Alpina Savoie existait avant que je rejoigne la société et elle s’inscrit dans la démarche RSE de l’entreprise fondée sur la qualité et la durabilité.

Nos emballages sont donc fabriqués et imprimés localement. Par exemple, nos étuis cartons sont fabriqués en Rhône-Alpes avec du carton issu de forêts gérées durablement. Ils sont imprimés avec des encres végétales.

Notre volonté est également de réduire le nombre d’emballages afin d’éviter la surconsommation. Cela se traduit par une démarche globale qui se fait sur toute la chaîne de l’emballage et l’ensemble de la palettisation.

Notre objectif est d’optimiser les machines pour consommer un minimum d’emballages secondaires. Pour le primaire, nous sommes dans une démarche de progrès permanente.

Quels sont les derniers projets emballages sur lesquels vous avez travaillé ? Vos succès et challenges dans ces derniers ?

Un des derniers projets a concerné la gamme Bio de France pour laquelle nous avons déployé toute la démarche Eco-conception afin avoir l’emballage le plus en phase avec nos convictions.

Le choix de l’étui carton fabriqué localement à partir de forêts gérés durablement a été évident car c’est celui qui s’inscrit le mieux dans une démarche écologique.

Pour chaque dessin de pâtes de la gamme, nous avons identifié les dimensions d’étuis les mieux adaptées afin d’avoir un ratio volume produit / volume packaging le meilleur possible.

Nous avons réduit les emballages secondaires grâce à un système de facilitation du stockage sur les palettes qui a permis de supprimer les intercalaires.

Les démarches d’éco-conception nécessitent beaucoup d’investissement temps des équipes notamment pour réaliser les nombreux essais industriels. Mais cette démarche étant au cœur de notre vision d’entreprise, nos équipes s’impliquent fortement pour rendre nos emballages plus vertueux.

En tant qu’expert, quelles autres initiatives emballages vous semblent pertinent ?

A titre personnel, je suis très intéressé par tous les systèmes de réutilisation de l’emballage comme le vrac que je pratique au quotidien avec mes bocaux et sacs en tissus.

Je suis également sensible aux emballages recyclables et recyclés.

Je suis aussi très attentif à la réduction des emballages, cela ne sert à rien de faire des boites énormes pour conditionner des quantités de produits ne nécessitant pas ces volumes.

C’est à mon sens un chantier important pour les industriels dans la préservation de nos ressources.

Les démarches d’éco-conception sont au cœur de notre vision d’entreprise, nos équipes s’impliquent fortement pour rendre nos emballages plus vertueux.