« Nous avons réinventé les sauces Burger et Barbecue en version Bio et saine ! » : Estelle Goffre, chef de produit chez Biofuture

Published by J'agis Pour nourrir demain on

Estelle Goffre, chef de produit chez Biofuture (Quintesens et .nod), pouvez-vous nous présenter votre parcours ?

Je suis diplômée d’un IAE en Marketing et je me suis orientée vers l’agro-alimentaire car j’ai toujours été passionnée d’alimentation. Je suis végétarienne depuis 5 ans et je cuisine beaucoup et fait quasiment tout maison !

J’ai donc commencé en tant que chef de produit chez Dr. Oetker en Alsace sur les desserts à préparer et les aides à la patisserie. Je suis ensuite partie dans le sud de la France pour m’occuper du marketing chez Tramier.

Vu mes valeurs, ma volonté d’une alimentation saine et « fait maison », j’ai souvent été considérée comme un ovni dans ces structures industrielles et j’ai donc rejoint une aventure plus en phase avec mes aspirations, celle de Biofuture.

Je suis arrivée dans la société en janvier 2020 pour m’occuper du marketing au sens large (innovation, trade, stratégie de marque) pour les marques Quintesens (réseaux bio) et .nod (GMS).

Après l’Incroyable Ketchup (2018) et l’Incroyable Mayonnaise (2020), vous lancez deux nouvelles sauces prochainement ?

Il faut, tout d’abord, rappeler que pour tous nos produits, nous souhaitons revisiter les produits du quotidien pour en faire des versions saines. Nous avons donc élaboré un cahier des charges très strict : des produits Bio, sans aucun additif, à la qualité nutritionnelle irréprochable, en soutenant l’agriculture Bio et française et bien évidemment gourmand !

C’est avec ces contraintes que nous avons décidé de réinventer les sauces Barbecue et Burger, des « junk » sauces à transformer en sauces saines, gourmandes, avec un minimum de sucre et avec des ingrédients bio français. Ces sauces correspondent à la demande des consommateurs : de la naturalité, du goût, du local, de la transparence… et aucune marque de sauce sur le marché ne répond à ces exigences.

Pour la sauce Barbecue, nous sommes partis sur une base de tomates Bio et françaises et pour remplacer l’arome de « fumé », nous avons utilisé un piment de Provence fumé au bois de hêtre en Provence et réduit en poudre en Provence ! Cela donne un goût unique à la sauce avec 35% de moins de sucre que les sauces Barbecue traditionnelles grace à une réduction de jus de betteraves françaises.

Pour la sauce Burger, nous serons les premiers en Bio en France ! La recette a été plus complexe à développer car elle est moins facile à définir selon les goûts des consommateurs. Nous sommes donc partis sur une base de concentré de tomates Bio et françaises et d’huile de tournesol française à laquelle nous avons ajouté des épices dont du piment d’espelette et des herbes aromatiques, le tout pour avoir une consistance onctueuse et gourmande.

Quelles ont été les contraintes pour le développement de ces produits ?

Pour ces développements, comme pour les précédents, nous sommes toujours confronté à la problématique de trouver les bons partenaires.

Comme nous n’avons pas d’usine intégrée, nous collaborons avec des partenaires et grace à notre cahier des charges et notre collaboration à long terme, on a de plus en plus de prestataires fidèles et en phase avec nos valeurs.

Nous collaborons avec leurs services R&D en les challengeant afin de vraiment obtenir le produit sans concession que nous souhaitons offrir aux consommateurs.

La seconde problèmatique est de trouver un bon modèle économique car, pour nous, c’est important que nos produits soient accessibles au plus grand nombre de consommateurs…

Et quelles seront les prochaines innovations chez Biofuture ?

Nous aimerions revisiter plein de segment car notre ADN est de réinventer les produits en version saine mais, pour le moment, nous allons nous concentrer sur les sauces froides et nous proposerons de nouvelles recettes (plus classiques) au second semestre 2021.

Plus d’informations sur www.biofuture.fr