« Nous sommes confrontés à une évolution des profils avec une nouvelle génération d’agriculteurs », Denis Ernotte, Directeur communication et Vie coopérative Eureden

Denis Ernotte, Directeur communication et Vie coopérative Eureden dont fait partie la marque d’aucy se pose quelques heures entre ses visites quotidiennes aux adhérents de la coopérative pour échanger lors de notre immersion.

Une de ses missions est d’animer la gouvernance de plus de 20 000 agriculteurs et nous l’interrogeons sur le rôle de la coopérative face à l’arrivé d’une nouvelle génération d’agriculteurs.

Denis Ernotte explique : « Par rapport à l’arrivée d’une nouvelle génération, nous avons un enjeu extrêmement fort ! Dans les 10 ans qui viennent, 50% de nos adhérents vont partir à la retraite, c’est d’ailleurs un chiffre qui représente l’agriculture en général, pas seulement notre coopérative. Nous savons aujourd’hui que pour 4 départs, 1 à 2 ne seront pas remplacés. »

La coopérative Eureden est attentive aux nouveaux comportements des nouvelles générations d’adhérents. « Nous sommes confrontés à une évolution des profils d’agriculteurs, de plus en plus de jeune créent des installations hors du contexte familiale, et nous apercevons aussi un changement dans leurs attentes. Ils sont très ouverts aux nouveautés et sont très connectés. Par exemple, un de nos adhérents vit en centre-ville de Rennes avec sa femme non-agricultrice et ses enfants, cela change des habitudes des agriculteurs qui vivent en couple sur leur exploitation ! »

Dans cet optique d’accompagner les nouvelles générations d’agriculteurs à intégrer la coopérative Eureden, Denis Ernotte met en avant des opérations spécifiques comme le volontariat de ces jeunes agriculteurs dans la mise en place de nouveautés. Ou par exemple, la réalisation de journées portes ouvertes afin de les réunir et échanger sur des thématiques qui les concernent plus particulièrement.

Denis Ernotte conclue : « Du fait de notre ancrage territoriale, nous avons vision patrimoniale sur le moyen en long terme. Nous sommes donc fortement animés par la transmission de nos savoir-faire aux nouveaux agriculteurs qui nous apportent à leur tour leurs visions d’une agriculture nouvelle. »