« Une marque végétale est une marque qui a pris conscience du rôle qu’elle doit jouer face aux enjeux majeurs de santé et d’environnement » : David Bicheron, Directeur Général de Picadeli France

David Bicheron, Directeur Général de Picadeli France, pouvez-vous nous présenter votre société ?

Avec plaisir ! Picadeli est, tout d’abord, une belle aventure entrepreneuriale et humaine, nous étions 4 co-fondateurs basés à Marseille début 2017 avec la volonté de développer une offre de snacking sain à partir de fruits et légumes et nous sommes aujourd’hui, 25 collaborateurs pour gérer plus de 400 bars à salade en France et en Belgique.

Picadeli est une foodtech qui propose un concept clé en main de bar à salade connecté. C’est une solution de restauration attractive et rentable pour des clients, à la fois GMS mais aussi restauration collective et commerciale. Nous sommes d’ailleurs leader en France et en Europe sur cette catégorie.

Nos bars à salade sont présents dans les enseignes Franprix, Monoprix, Casino, Auchan, Carrefour et Intermarché et nous collaborons aussi sur des réseaux plus spécifiques comme les hôpitaux, des points de vente d’autoroute et nous sommes même à l’aéroport de Nice.

Pour le consommateur, Picadeli, c’est le fast-food réinventé : c’est un repas équilibré, frais, savoureux et abordable. Les salades sont réalisées par les consommateurs (à partir d’une base d’une trentaine d’ingrédients différents). Ils paient un prix unique au kilogramme. En moyenne, une salade Picadeli fait 400 grammes, soit 7 euros 50.

Pour aller plus loin dans notre concept et rencontrer nos consommateurs, nous avons décidé d’ouvrir un restaurant flagship, à partir du 19 mai 2021, dans le dôme des Quatre Temps à La Défense !

Qu’est ce qui définit selon vous une marque végétale et par extension Picadeli en tant qu’acteur du végétal ?

Selon moi, une marque végétale est une marque qui a pris conscience du rôle qu’elle doit jouer face aux enjeux majeurs de santé et d’environnement.

Pour Picadeli, le végétal prend plusieurs formes mais l’objectif principal est, avant tout, d’offrir le choix et le plaisir tout en travaillant sur l’origine, la saisonnalité et le clean label.

Le végétal est au cœur de votre ADN de marque et de votre stratégie, pourriez-vous nous expliquer comment il se traduit dans votre proposition de valeur (au quotidien, pour les consommateurs…) ?

Le concept de Picadeli vient de Suède et appartient à la société Green Food qui est le leader des fruits et légumes en Scandinavie. Par conséquent, Picadeli s’est développé à partir et autour du végétal.

Aujourd’hui, nous proposons plus de 70 références au catalogue à nos clients et les consommateurs ont accès à environ 30 références dans nos bars à salade. Nous avons principalement des salades, des crudités, des légumes, des protéines végétales, des accompagnements, des toppings pour satisfaire les régimes végétaliens et végétariens et aussi des protéines animales (œuf, poulet et fromage, nous avons banni la viande rouge) pour proposer des recettes pour les flexitariens.

Nous sommes donc clairement une marque flexitarienne à forte connotation végétale avec l’objectif d’augmenter, sans cesse, la part de légumes et légumineuses (pois-chiche, quinoa,…) dans nos assortiments afin d’améliorer notre impact sur la santé des Hommes et de la planète.

Je tiens à souligner que, sur le végétal, nous collaborons avec la Coopérative Rosée des Champs qui cultive, découpe et emballe, pour nous les salades et les crudités en s’appuyant sur la saisonnalité et le circuit court à travers des filières locales en Anjou et en Provence.

Quelle est la typologie de consommateurs de vos bars à salade ?

Nous sommes inscrits dans des tendances de fond renforcées par la pandémie mondiale. En effet, les personnes les plus touchées par le Covid ont souvent des problématiques de santé comme l’obésité et cette crise a aussi exacerbé une exigence autour de l’hygiène et la sécurité alimentaire.

D’ailleurs cela est inscrit dans l’ADN de Picadeli car nos bars à salade répondent, à travers différents brevets, à ces exigences de sécurité alimentaire pour les consommateurs.

Picadeli s’adresse à tous les consommateurs actifs qui cherchent une solution saine et rapide pour déjeuner et nous avons un cœur de consommateurs assez jeune. Nous nous adressons aux 16/30 ans qui sont sur consommateurs de nos bars à salade.

Nos offres fonctionnent très bien dans des zones où nous retrouvons des lycées et des universités, il y a donc une vraie appétence des jeunes générations pour des solutions à la fois rapides, saines, économiquement abordables et qui répondent à leurs aspirations : moins de viande et plus de végétal.

De plus, grâce au « sur-mesure » de nos offres, chacun construit sa salade en fonction de son régime alimentaire et choisit le poids qui lui convient, cela permet de réduire le gaspillage alimentaire et c’est aussi une revendication forte des jeunes générations.

A titre personnel, quelle autre marque végétale est-elle une référence pour vous et pourquoi ?

De nombreuses marques se lancent dans le végétal, soit de nouvelles marques qui s’inscrivent à 100% dans cet univers-là, soit des marques existantes qui de façon opportuniste ou stratégique se positionnent avec des gammes végétales.

Car même si les végétaliens, les vegans, représentent une proportion extrêmement limitée de la consommation, ils ont, en revanche, une part de voix qui est très importante et qui influe sur les décisions stratégiques des industriels.

Je suis certain du nombre croissant de demandes de produits végétaux par les consommateurs mais je m’interroge sur la réponse favorable de ceux-ci à des marques qui, historiquement, proposent des produits à base de protéines animales.

Celles que j’apprécie plus particulièrement, ce sont les marques qui sont soutenues par des entrepreneurs engagés et sincères dans leur démarche, en proposant des produits sains et bons. On ne rappelle jamais assez que la réussite d’un produit est avant tout associé au plaisir et à la gourmandise !

J’aimerais citer la marque d’un ami, Sam Dennigan, qui a fondé Strong Roots et qui a un succès énorme en Angleterre et aux Etats-Unis. Les produits ne sont pas des substituts de protéines animales comme Beyond Meat mais ils proposent de nouveaux produits à base de légumes, surgelés : sympas et festifs pour toute la famille.

En France, j’apprécie la société Hari&Co qui a réussi à démocratiser les produits végétaux et plus particulièrement au sein de la restauration collective !