« St Mamet c’est avant tout un savoir-faire unique en France, celui des fruits en morceaux mais pas que ! »

Nous nous sommes rendus chez St Mamet à Nîmes, les 13 et 14 septembre derniers, pour rencontrer ses salariés et découvrir les coulisses de cette marque française, née il y a près de 70 ans ! A notre arrivée, Samuel Genest (Directeur Qualité, R&D et Industrialisation) et Grégory Degorre (directeur de l’usine de production) nous ont détaillé les activités de St Mamet avant de nous faire visiter le site de production.

Chiffres clés 

Le site de production de St Mamet, dans le Gard, date de 1963. Le site fait 135 000 m2 dont 48 000 m2 qui sont dédiés aux activités de productions. Il y a deux ateliers de production sur le site. Le premier fonctionne toute l’année et fabrique des compotes et des confitures. Le second a une activité saisonnière au niveau des fruits en conserve. Il ouvre début juin avec la récolte des cerises et est en activité jusque mi-novembre.

120 personnes sont présentes sur le site en CDI, complétés en période saisonnière par environ 200 saisonniers et intérimaires, recrutés grâce à une agence d’intérim locale qui est présente sur le site pendant la campagne de production.

St Mamet produit 24 000 tonnes de fruits frais par an à l’usine de Vauvert !

Sécurité

Depuis quelques années, St Mamet a décidé d’améliorer la sécurité de son site et de ses salariés, en faisant preuve de pédagogie, pour entre autre, expliquer à ses collaborateurs l’importance d’un bon équipement. Ils ont mis en place des visites comportementales de sécurité, lors desquelles, une personne vient observer pendant 15 minutes un opérateur sur son environnement de travail pour pouvoir ensuite échanger sur les risques de son poste et les marches à suivre.

Il y a également la mise en place de « causeries de sécurité » hebdomadaires. Avant de démarrer son nettoyage, le chef d’équipe réunit son équipe et aborde un des thèmes de la sécurité avec bienveillance et pédagogie.

Enfin St Mamet a mis en place des « cartes d’escalade » où chaque salarié et intérimaire peut écrire une carte et exposer une problématique qu’il aimerait aborder avec son manager.

Qualité

Depuis 2004, l’entreprise possède la certification IFS. En 2008, elle est précurseur dans l’agriculture bio et obtient le label AB. L’année dernière, St Mamet a obtenu la certification HVE et début 2021 le label RSE PME+.

Activité principale 

St Mamet c’est avant tout un savoir-faire unique en France, celui des fruits en morceaux mais pas que. L’emboitage du fruit est effectué grâce à des équipements pointus qui permettent d’effectuer le pelage, le dénoyautage ou l’étrognage et la découpe des fruits. Aucune autre entreprise en France ne sait le faire…

Lorsque les fruits arrivent à l’usine, ils sont inspectés, c’est à dire que leur qualité est vérifiée. Le traitement du fruit en amont de la partie emboitage est spécifique à St Mamet. Pour la pêche, son traitement s’effectue dans les 48h à 72h suivant son arrivée sur le site. Pour la poire c’est différent, elles sont récoltées 3 à 4 semaines au préalable en fonction de la demande. Ensuite, elles sont refroidies et leur murissement est déclenché au rythme de la capacité de production de l’usine. Les fruits sont calibrés en fonction des formats de conserves dans lesquels ils vont être conditionnés. La transformation du fruit, du lavage à la mise en boîte met en moyenne moins de 10mn, un délai très court. 

Investissements 

Depuis 2018, il y a une restauration de l’outil industriel, notamment pour les fruits en morceaux. Le but est de passer un cap dans la technologie pour améliorer le travail des collaborateurs. Cela s’est traduit par l’installation de nouveaux équipements sur la partie emboîtage des mélanges de fruits mais aussi sur la partie dénoyautage des pêches.

Ces investissements dans la technologie traduisent la volonté d’améliorer sans cesse la qualité des produits.

La suite de notre immersion a été ponctuée de belles rencontres, dont voici quelques extraits !

Francine Parisot, Coordinatrice Logistique : « je suis fière de nos fabrications, de notre évolution du point de vue de l’autonomisation des machines. St Mamet évolue chaque année de plus en plus pour produire de la qualité. Je suis fière de créer de bons produits qui sont en plus sains ! ».

Laurence Batteau, Responsable Qualité, RSE et Environnement : « je me suis toujours sentie concernée, impliquée dans ce que représente la marque. J’aime tout simplement le produit que nous fabriquons. Défendre des produits du terroir, locaux, cela me rend fière. La structure aussi me remplit de fierté, nous ne sommes pas un grand groupe mais ce que nous faisons est très varié ».

Aurélie Gomard, Technicienne Qualité : « ce qui me rend fière c’est de pouvoir toucher à tout dans l’entreprise. Cela me rend également très fière quand je vois l’impact qu’a le produit sur nos clients. Le plus beau compliment que j’ai pu entendre d’une cliente était qu’elle n’achetait que du St Mamet. J’étais très contente ! ».

François Plazas, Responsable Logistique Industrielle : « ce qui me rend fier c’est son histoire, c’est une institution pour moi. Participer à tout ce que fait St Mamet est une fierté. Par exemple, je suis très content de notre produit de fruits en sirop, il est le reflet de la grande qualité de nos fruits ».